communiques

telechargements

Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques La caravane de la Fraternité annoncée par l’Organisation non gouvernementale Côte d’Ivoire Fraternité et qui devrait donner le « la » de la vraie réconciliation des cœurs entre les Ivoiriens est fin prête. Seule reste la « bénédiction » du Président de la République avec le soutien du ministre d’Etat ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko.
Les Ivoiriens n’aspirent aujourd’hui qu’à une chose : retrouver la paix et la quiétude que Félix Houphouët-Boigny avait su cultiver pendant de longues années et qui ont permis à la Côte d’ivoire de réaliser d’énormes progrès économiques.
Après la violente crise postélectorale survenue entre 2010 et 2011, le pays, grâce aux actions d’éclat de son président, Alassane Ouattara a réalisé de grands progrès en matière de réconciliation nationale.
Mais, force est d’admettre que sur le terrain beaucoup reste encore à faire. Et, en toute objectivité, le Président Alassane Ouattara ne peut pas à lui tout seul tout faire.
L’organisation non-gouvernementale Côte d’Ivoire Fraternité présidée par le dynamique Tanoh Bliblot Auguste Denise, homme dont la vision rejoint celle du chef de l’Etat, a pris très tôt le taureau par les cornes.
Côte d’Ivoire Fraternité est en effet l’une des ONG dont on salue la constance des actions et de l’engagement depuis la fin de la crise postélectorale. Comme Alassane Ouattara, Tanoh Bliblot croit fermement en la capacité des Ivoiriens de se réconcilier.
C’est la raison pour laquelle, ayant eu la caution de son «mentor politique» le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Hamed Bakayoko, il a initié la «Caravane de la Fraternité». Cette dernière est fin prête et n’attendrait,
selon nos informations que le quitus du Président de la République. Le ministre d’Etat Hamed Bakayoko, quant à lui, a déjà donné son accord pour assurer le parrainage de ladite caravane qui devrait parcourir la majorité des grandes villes du pays
afin d’apporter la bonne nouvelle de la réconciliation. Les Ivoiriens ont d’autant plus de joie à se retrouver qu’ils apprécient les grandes œuvres engagées par leur président Alassane Ouattara pour parvenir à l’émergence d’ici à 2020.
En attendant, nombreux sont impatients de voir arriver la caravane de la Fraternité dans leur ville et autres localités. Ce sera une autre grande action à mettre à l’actif certes de l’ONG Côte d’Ivoire. Fraternité, du ministre Hamed Bakayoko,
mais aussi et surtout du président Alassane Ouattara. Toute chose qui pourrait favorablement jouer dans le processus de sa réélection certaine.

  

Tata N’Zambé